21.04.2024

Le gouvernement Meloni menace l’occitan dans un projet qui favorise l’italien

Nous, membres de l’Assemblada Occitana Valadas, prenons une position forte et claire contre les projets de loi signés par Fratelli d’Italia concernant la protection de la langue italienne. Ce sont des propositions inacceptables car elles risquent de mettre en péril 50 ans de protection des minorités linguistiques dans l’État italien.

Si le gouvernement a vraiment l’intention de protéger la langue italienne face à l’utilisation des anglicismes, qu’il commence par ne pas utiliser d’anglicismes dans les noms de ses sites institutionnels! Si, d’autre part, il veut se livrer à une propagande grossière, le parti majoritaire en Italie devrait savoir qu’il risque de causer des dommages irréparables à la culture et aux minorités linguistiques! En France, sous la deuxième présidence Mitterrand, en 1992, en prenant sous prétexte de la  protection  de la langue française, la constitution a été modifiée dans son l’article 2, et depuis, cela bloque toutes les tentatives de protéger les  langues minoritaires!

Gouvernement Meloni, si vous pensez toucher aux minorités linguistiques, sachez que vous trouverez en nous une barrière forte!