Justice pour les victimes de l’affaire Guedj à Marseille

À Marseille, des centaines de personnes ont commencé un grand procès contre les dentistes Lionel et Carnot Guedj. Ces deux praticiens sont accusés d’avoir mutilé des centaines de patients et de s’être enrichis en faisant des opérations innombrables, bâclées et non nécessaires.

Les plaintes juridiques ont commencé dès 2012 et trop de victimes ont souffert depuis dix ans.

L’Assemblada Occitana demande que la justice soit exemplaire dans cette affaire afin de protéger les victimnes. Il est nécessaire d’établir une jurisprudence efficace contre les dérives des charlatans.

En outre, l’Assemblada Occitana demande que les victimes reçoivent l’aide médicale publique qu’elles revendiquent depuis des années, afin de réparer les opérations dentaires mal faites, en attendant que la justice détermine les coupables. En effet, la plupart des victimes viennent des classes sociales populaires et n’ont pas les moyens de se payer des soins dentaires de rectification. Elles subissent des souffrances physiques depuis trop longtemps et n’ont plus de vie normale.

Cette affaire montre les dérives préoccupantes de certains bandits dans les domaines dentaire et médical; en effet, ces voyous échappent aux contrôles et profitent de la vulnérabilité des populations pauvres.

L’Assemblada Occitana est partisane d’une médecine et d’un système dentaire mieux contrôlés, avec une meilleure protection sociale au bénéfice des classes modestes et les classes moyennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.