Défense de la Provence: le groupe “Bastir-País Nòstre” crée un scandale et s’auto-exclut du mouvement occitaniste

Nous venons d’apprendre que le groupe politique “Bastir-País Nòstre” (qui se fait appeler exactement “Bastir Occitanie” e “Occitanie País Nòstre”) vient de faire une alliance avec un autre groupe politique, “Provença Nacion” (“Prouvènço Nacioun”).

Or, on sait que le groupe “Provença Nacion” a des positions hostiles à l’unité de la langue occitane: “Provença Nacion” prétend que le provençal ne serait pas dans la langue occitane: cette position fantaisiste est en contradiction avec l’occitanité du provençal qui est affirmée depuis longtemps par les linguistes, par Robèrt Lafont, par Frederic Mistral, par le Félibrige, par l’Institut d’études occitanes (IEO), par le Conseil de la langue occitane (CLO) et par les ministères de la culture et de l’éducation.

L’erreur de “Provença Nacion” peut s’expliquer peut-être par une forme d’aliénation et d’ignorance de sa propre culture provençale.

Par contre, l’erreur du groupe “Bastir-País Nòstre” est beaucoup plus grave. “Bastir-País Nòstre” n’agit pas par ignorance, il agit par immoralité en trahissant les occitanistes provençaux.

De plus, le groupe “Bastir-País Nòstre”, confiné à la Région de Toulouse, semble complètement ignorant de ce qui se passe réellement en Provence.

  • Aux dernières élections régionales de 2021, en Provence, la liste Oui la Provence s’est présentée avec un programme clairement occitaniste et a été soutenue par le Partit Occitan, par l’Assemblada Occitana et par le PNO. Or, sur cette base occitaniste, Oui la Provence a gagné 2,18% des voix.
  • Par contre, le groupe anti-occitaniste “Provença Nacion” ne s’est pas présenté aux élections régionales. Il n’atteint donc pas la légitimité de la liste Oui la Provence.
  • En comparaison, dans la Région de Toulouse (appelée abusivement “région Occitanie”), la liste “Bastir-País Nòstre” n’a eu que 0,76% des voix. “Bastir-País Nòstre” n’arrive pas au niveau de représentativité de la liste Oui la Provence.

Il est évident que “Bastir-País Nòstre” a une position irrationnelle et anti-occitaniste. Ce mouvement, qui a peut-être été intéressant dans les années 1990, a trahi aujourd’hui des valeurs d’origine, il a trahi ses compatriotes occitans de Provence et, donc, il a cessé de faire partie du mouvement occitaniste.

L’attaque de “Bastir-País Nòstre” s’ajoute à la récente attaque contre l’unité de la langue occitane en Provence qui est proférée par une brochure mensongère du rectorat d’Aix-Marseille.

Il est clair qu’en Provence, nous saurons réagir pour restaurer la vérité linguistique et culturelle:

  • Le provençal est de l’occitan!
  • La Provence est en Occitanie!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.