L’occitanisme politique est en deuil!

Depuis le début de l’année 2022, l’occitanisme politique est en deuil, suite aux pertes successives de trois personnalités de valeur: Xavier Bada, Pèire Boissièra et Geli Grande.

Xavier Bada i Amatller était une personnalité politique catalane importante: il a été conseiller national du parti catalaniste Convergence démocratique de Catalogne (CDC) et député au parlement de Catalogne sous l’étiquette de Convergence et Union (CIU). Il était spécialisé dans l’agriculture: il a présidé plusieurs coopératives agricoles, a collaboré à la promotion de la Fédération des coopératives agricoles de Catalogne et a reçu l’ordre civil du mérite agricole du Ministère de l’agriculture. Xavier Bada était un occitaniste convaincu. Il a été membre d’honneur du Parti de la nation occitane (PNO) et a participé au gouvernement provisoire de la République fédérale occitane (RFÒC) en qualité de ministre de la justice et d’ambassadeur de l’Occitanie en Catalogne.

Pèire Boissièra était tout à fait engagé dans l’activisme occitan, aussi bien culturel que politique. Au niveau culturel, il a été collecteur, conteur et auteur-compositeur, notamment de chant traditionnel occitan, qu’il enseignait. Il a été également directeur de l’École occitane d’été et s’est spécialisé dans la toponymie, discipline pour laquelle il organisait des conférences dans le cadre de la Quinzaine occitane du Lot-et-Garonne. Sur le plan politique, il était membre du Partit Occitan, est devenu maire de Lacaussade puis adjoint au maire de Gavaudun.

Geli Grande était issu d’une famille de Pieds-Noirs tunisiens d’origine italienne. Arrivé à six ans en Occitanie, dans l’Agenais, il a appris la langue du pays et a adopté notre culture dont il est devenu un défenseur passionné. Il est entré dans l’activisme politique occitan grâce à ses rencontres avec diverses personnalités comme Jaume Ressaire et surtout Francés Fontan, penseur majeur de l’occitanisme politique et fondateur du futur Parti de la nation occitane (PNO). Militant infatigable, Geli Grande a participé à toutes les luttes de l’occitanisme politique jusqu’à devenir coprésident du PNO. Il était actif également au niveau culturel, notamment dans les domaines de la littérature, de la toponymie et, en général, de l’onomastique. Il faisait de la poésie et venait justement de publier un recueil de poèmes, Punta de roge. Enfin, il était un passionné de rugby.

L’Assemblada Occitana présente ses condoléances aux familles et aux amis de ces trois grands occitanistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.