21.07.2024

Jeux olympiques de Paris: impérialisme français et démesure

Du 26 juillet au 11 août 2024, les jeux Olympiques de Paris vont se dérouler. L’Assemblada Occitana entend dénoncer la multitude de scandales qui entachent cette manifestation sportive, et en particulier les scandales suivants:

  • On utilise notre territoire occitan pour un trajet de flamme olympique qui est plein de symboles chauvins-tricolores-français, et sans montrer le moindre symbole des anneaux olympiques! Cela, nous avons pu le constater sur place. C’est une opération de bourrage de crâne pour renforcer le chauvinisme français et pour aliéner le peuple occitan.
  • On utilise l’argent public (donc on utilise les Occitans) pour développer la Région parisienne, et non l’Occitanie.
  • Les conditions de travail sont scandaleuses: elles font souffrir beaucoup de travailleurs en situation irrégulière. Ceux-ci sont exploités et soumis à l’omerta par une dizaine de sous-traitants et d’entreprises célèbres du BTP, au service de la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo). Ces entreprises ont recours au chantage contre les travailleurs sans-papiers pour leur faire accepter de travailler clandestinement et sans garanties sociales sur les postes les plus dangereux.
  • On utilise excessivement 50 000 volontaires bénévoles dont les misions s’apparentent clairement à du travail dissimulé. Ils seront soumis à des amplitudes horaires similaires à celles d’un travail salarié, sans être logés ni percevoir de salaire; alors que les publicitaires, eux, seront rémunérés.
  • On déplace de force des milliers de précaires et de sans-abri franciliens. On expulse les étudiants des 3000 logements universitaires proches des sites olympiques: leurs logements sont réquisitionnés de manière opaque pour y accueillir le personnel de l’État et les agents de sécurité.
  • Le budget pharaonique de l’organisation de ces jeux est sous-estimé selon la Cour des comptes, et l’on prend des décisions opaques dans le financement et la passation des marchés. Des enquêtes sont menées sur de possibles cas de détournement de fonds publics et de conflits d’intérêt.
  • Les prix sont exorbitants quand il faut payer les titres de transport et les places des épreuves olympiques. Les jeux de Paris 2024 seront les plus chers de l’histoire et resteront inaccessibles à la plupart des spectateurs.

Le parcours de relais de la flamme olympique traverse toutes les grandes villes d’Occitane, et notamment Marseille, où un collectif anti-JO s’est formé en étant porté par des valeurs démocratiques et environnementales. Pour rappel, Marseille accueillera les disciplines du football et de la voile des JO.

L’Assemblada Occitana dénonce enfin la polémique suscitée par la participation de la chanteuse Aya Nakamura à la cérémonie d’ouverture. C’est une polémique purement raciste, alimentée par l’extrême droite, avec le double objectif de distiller la haine dans la population et de détourner l’opinion publique des vrais scandales sur l’organisation des Jeux.