Que la Turquie cesse de réprimer les Kurdes !

En Turquie, le gouvernement Erdoğan a lancé la libération de 90 000 détenus, pour un certain temps, afin d’arrêter la diffusion du coronavirus.

Il était légitime de s’attendre à ce que, dans cette amnistie, entrent aussi les députés pro-kurdes du HDP, dont leur leader Dermitaș.

Le gouvernement Erdoğan a pourtant décidé, de manière scandaleuse, de refuser la liberté aux Kurdes.

En tant qu’Assemblée Occitane, nous dénonçons la violation des droits humains et politiques en Turquie.

Nous dénonçons avec autant de force l’arrestation de cinq maires du HDP en pleine urgence du covid-19.

En tant qu’Assemblée Occitane, nous demandons aux gouvernements d’Italie, de France, d’Espagne et de Monaco de faire pression sur le gouvernement tyrannique d’Erdoğan afin qu’il octroie la liberté au Kurdistan.  

Nous demandons aussi à l’Espagne de libérer ses prisonniers politiques catalans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.